5 raisons qui me poussent à conquérir l’étranger

J’ai le projet de partir à l’étranger l’année prochaine. Je ne sais pas encore où, ni comment, ni si j’aurais un poste avant de partir. Tout ce que je sais, c’est que je veux voyager.

Alors bien évidemment, je pourrais partir 3 semaines à Londres ou me faire un voyage au Kenya pour visiter, mais ce n’est pas ça qui m’intéresse réellement.

Voici donc les 5 raisons qui me poussent à partir :

1. L’acquisition d’une réelle autonomie, une débrouillardise.

Faire ses papiers, mais aussi gérer la maison, les courses…etc. Gérer toute la vie “annexe” à la vie professionnelle dans un autre pays, qui parle une autre langue c’est une autre paire de manches. Apprendre à gérer tout ça me permettra d’encore mieux le gérer dans mon pays d’origine.

2. Étendre ma zone de confort.

Elle est actuellement très limitée. Le fait de partir me rendra bien plus sociable que je ne l’imagine (si je fais l’effort de parler un minimum).

La zone de confort c’est une zone dans laquelle on se sent à l’aise : la maison, le village, la ville, le pays? Bref, en l’étendant je serais plus à l’aise avec les autres, et ça me fera gagner confiance en moi.

J’ai une zone d’attache par rapport à laquelle je base mes actions, et le fait de ne plus l’avoir (même si ça sera dur de la quitter), me rendra bien plus libre.

3. Vivre une expérience unique !

Vivre avec des gens d’une autre culture, dans une autre langue, avec d’autres traditions. J’ai envie de voyage, de découverte, de voir d’autres choses que les mêmes gens que je vois depuis longtemps dans cette même ville. Cela va me forcer à aller voir des gens pour établir des contacts (et même créer un réseau !) et donc me rendre plus sociable !

4. Parler couramment (ou presque) une autre langue.

Le top serait l’anglais. On le sait, de nos jours l’anglais c’est très important. Même une autre langue, telle que l’Allemand est un plus. Connaître une autre langue très bien (mieux que le scolaire) est un avantage personnel et professionnel. Beaucoup d’ouvrages et de blogs intéressants sont en anglais.

5. M’éclater !

Parce que pendant ces années là, on s’éclate vraiment ! Comme Michael de Esprit Riche qui a pris une mini-retraite d’un an, c’est le même objectif pour moi ! Et le faire régulièrement est un souhait pour ma part.

C’est donc pour réunir tout ça que je veux partir. Le point fort c’est de devenir meilleur en anglais et d’étendre ma zone de confort, le tout en acquérant une expérience dans mon domaine de compétences. Mais j’ai aussi dans la tête de partir en humanitaire, ce n’est qu’une idée pour le moment.

Et vous, est-ce que vous avez un projet du style?

A lire : comment être sociable !