Mes conseils pour perdre du poids… en dormant !

Perdre du poids grâce à la magie des hormones

Le mois dernier, nous avons vu ensemble le rôle de l’insuline dans la perte de poids, une hormone qui gère le traitement et le stockage des graisses. Pour celles et ceux qui désirent perdre du poids, il est donc très important de comprendre son rôle et son fonctionnement dans l’organisme, pour déjouer ses pièges et limiter son impact…

Dans le dernier article santé du mois dernier, je vous donnais pour cela 4 règles simples à suivre pour limiter les sécrétions d’insuline.

Perdre du poids grâce à la magie des hormones

Continuons sur cette lancée et sur la perte de poids 🙂

L’insuline « ferme » les cellules et empêche à ces dernières d’assimiler le trop plein de nutriments. Pour être évacués, ces nutriments sont donc stockés dans les tissus adipeux, d’où le phénomène de stockage des graisses !

Mais d’autres hormones ont aussi un rôle à jouer dans la perte de poids (et la prise de poids).

Que diriez-vous si vous pouviez vous débarrasser de vos petits bourrelets… en dormant !

Incroyable me direz-vous ? Un peu oui… Mais surtout une solution simple, naturelle, sans artifices, et à la portée de tout le monde !!!

Les hormones peuvent nous faire prendre du poids, comme nous en faire perdre ! Alors, apprenez à les connaître et à les utiliser pour perdre du poids ! Ça fonctionne dans les deux sens 😉

Si vous utilisez efficacement les rythmes biologiques du corps humain, vous pouvez perdre du poids efficacement et atteindre votre objectif.

Un sommeil réparateur vous aide à perdre du poids

Faites comme l’ours ! Un sommeil réparateur est à la base de la production nocturne des hormones et de la disparition de vos petits bourrelets de graisse.

Prenons par exemple le cas des ours :

En hiver, les ours hibernent car la nourriture est peu abondante. Il est donc logique que leur organisme se mette en sommeil afin d’économiser leurs forces. Pendant leur sommeil, les ours brûlent leurs réserves de graisse pour entretenir leur métabolisme énergétique. En effet, même s’ils dorment, ils ont encore besoin d’énergie pour continuer à vivre (fonctions vitales) : conserver la chaleur corporelle, respirer, stimuler leur circulation sanguine…

Maigrir en dormant, c’est possible ?

Nous pouvons tout à fait comparer l’hibernation de l’ours avec notre sommeil nocturne.

Pendant notre sommeil, nous brûlons nous aussi des graisses, mais sous certaines conditions, sinon ce serait trop facile… 😉 Il faut en effet remplir les conditions suivantes :

  1. Manger correctement le soir
  2. Se coucher relativement tôt
  3. Dormir d’un sommeil paisible et profond (comme les ours !)

Plus la nuit tombe, plus il fait sombre, et plus notre corps produit de mélatonine. La mélatonine est transportée par la circulation sanguine jusqu’aux cellules, où elle signale que la nuit est en train de tomber. Et immédiatement, les cellules modifient leur métabolisme.

Comme un interrupteur, le changement du jour et de la nuit correspond à un changement de métabolisme. Le corps passe d’un « métabolisme d’activité » à un « métabolisme de réparation et de régénération » : c’est la seule façon de lancer le processus de réparation.

Quand on se couche, c’est une autre hormone qui prend le relais : l’hormone de croissance. Elle enclenche toutes les mesures de réparation nécessaires pendant la nuit.

Comme l’ours, ces réparations nécessitent beaucoup d’énergie. Et tout comme lui, l’idéal serait de puiser dans vos réserves graisseuses !

Oui ! Nous pouvons brûler nos réserves de graisses en dormant ! À condition toutefois que cette combustion ne soit pas perturbée…

INDISPENSABLE : Envie de maigrir ? Adoptez une alimentation saine. Téléchargez les 5 principes pour une alimentation saine, gratuitement.

[thrive_2step id=’9720′]Cliquez ici pour télécharger[/thrive_2step]

Comment brûler nos graisses pendant notre sommeil ?

L’absorption d’un repas riche en glucides est LE principal facteur de perturbation, qui empêche la combustion des graisses la nuit. Sachez que c’est encore pire s’il est pris tard dans la soirée…

En effet, un repas riche en glucides le soir entraîne une forte sécrétion d’insuline qui bloque la combustion des graisses nocturnes, jusqu’à cinq heures d’affilée !!

Vous l’aurez compris : sur une nuit à six ou sept heures de sommeil, si votre corps bloque la combustion des graisses pendant déjà cinq heures, il n’aura pas le temps de faire son « travail » pendant la nuit. Il est donc impossible de perdre du poids dans ces conditions…

Voici le rythme que je suis au quotidien, qui m’a fait perdre du poids naturellement, sans aucun artifice ou produit miracle :

  • Le matin :
    Mangez des glucides pour vous donner l’énergie nécessaire à une journée d’activité.
  • Le midi :
    Vers midi, l’organisme augmente le nombre et l’activité des récepteurs d’insuline, de telle sorte que les nutriments ne sont –quasiment– pas stockés dans vos tissus graisseux. Les glucides et les protéines que vous mangerez seront en grande partie absorbés (et utilisés) par votre masse musculaire grâce aux réactions d’insuline.
    Complétez votre portion par des légumes.
  • Le soir :
    Mangez essentiellement des protéines pour soutenir le métabolisme de réparation et de régénération nocturne, et renoncez aux glucides : vous aiderez ainsi les dépôts graisseux à fondre.
    Complétez votre portion de protéine par des légumes.

———

Dans le prochain article, nous verrons plus en détail l’hormone de croissance, qui favorise l’élimination des graisses et l’augmentation de la masse musculaire (processus de régénération et de réparation), ainsi que les hormones du mouvement, qui libèrent les graisses emmagasinées dans le tissu adipeux.

En attendant… Bonne santé !

IMPORTANT : vous voulez perdre du poids ? Apprenez à manger équilibré. Téléchargez les 5 principes pour une alimentation saine, gratuitement.

[thrive_2step id=’9720′]Cliquez ici pour télécharger[/thrive_2step]