Comment atteindre vos objectifs pour cette nouvelle année ?

Article invité écrit par Abdou Khadre du blog reussitepourtous.com

Atteindre ses objectifsUne nouvelle année est arrivée et je vous souhaite à toutes et à tous qu’elle soit bonne et heureuse et qu’elle soit une année pleine de réussite et d’atteinte de vos objectifs.

Certains vont profiter de ce “nouveau départ” pour prendre des bonnes résolutions : “Cette année, je vais enfin arrêter de fumer la cigarette. Ce monstre de 7 cm qui empoisonne ma vie”.

D’autres vont faire le bilan, l’état des lieux sur les objectifs qu’ils s’étaient fixés : “Qu’ai-je déjà fait ou qu’ai-je envie d’accomplir que je n’ai pas encore fait ?”

D’autres encore vont se fixer un objectif qu’ils rêvaient de réaliser depuis des années. Pour ce faire, afin d’avoir plus de chance de l’atteindre, ils vont utiliser la méthode SMART. En avez-vous entendu parler ?

C’est une technique de fixation des objectifs bien connue des pays anglo-saxons (surtout les États-Unis), notamment dans le milieu professionnel, mais qui est également utilisable pour définir ses objectifs personnels. Pour en savoir plus, jetez un œil à cet article.

Est-ce que fixer ses objectifs tout court suffit ?

C’est bien de faire de bonnes résolutions, de faire un bilan et de se fixer un objectif SMART pour cette nouvelle année. Mais est-ce que ça suffit ?

Comment faire pour tenir jusqu’au bout ? Faut-il se contenter de fixer son objectif une fois sans le revoir plus tard ?

Le problème le plus souvent rencontré, c’est que quand vous vous fixez un objectif avec la méthode SMART, le plus souvent, ce sont des objectifs ambitieux, qui vous permettent de sortir de votre zone de confort.

Vous vous lancez dans un terrain inconnu. Il faut donc vous attendre à rencontrer des obstacles et des imprévus en chemin. Ne croyez pas que ce sera un chemin lisse qui mène tout droit à votre objectif.

L’importance de redéfinir ses objectifs

Au départ, vous vous fixez un objectif ambitieux qui sort de votre zone de confort. Vous commencez à y travailler. Vous avez subdivisé votre objectif principal en plusieurs sous-objectifs. Vous êtes tellement impliqué dans ce nouveau projet que vous gravissez les échelons : étape par étape.

Mais à un instant donné vous vous rendez compte qu’un des sous-objectifs ou même l’objectif global est trop ambitieux voir non réalisable pour l’instant. Dans ce cas qu’allez-vous faire ? Allez-vous rester bloqué à ce point ? Allez-vous tout abandonner ?

Prenons un autre cas, vous avez défini une stratégie bien précise pour accomplir votre projet. Mais en cours de route, vous vous rendez compte qu’il y a d’autres paramètres qui entrent en jeu alors que vous ne les aviez pas prévus.

Qu’allez-vous faire ? Allez-vous abandonner votre projet et se dire qu’il n’est pas fait pour vous ? Ou bien allez-vous revoir votre stratégie et changer d’angle d’attaque ?

Face à tout ceci, il est nécessaire de redéfinir son objectif principal ou même ses sous-objectifs. Parce qu’avec SMART, vous allez subdiviser votre objectif principal en plusieurs sous-objectifs facilement atteignables.

Voici deux exemples un peu plus concrets qui illustrent des cas où il faut revoir ses objectifs.

Un exemple où il faut revoir le niveau à la baisse

Votre objectif est de perdre du poids pour être bien dans votre peau et être en bonne santé. Vous pesez 120 kg et vous avez défini votre objectif : “Je veux peser 90 kg au plus tard en mars.” et vous l’avez subdivisé ainsi : “Chaque mois, je vais perdre 10 kg.”

Pour cela vous avez fait appel à un nutritionniste qui vous a donné un régime à respecter ainsi qu’à un coach sportif qui vous donne des séances d’entraînement à faire.

Vous commencez à perdre du poids et vous êtes content.

Arrivé au mois de février, vous constatez que vous ne pourrez pas perdre vos 30 kg d’ici le mois de mars.

Dans ce cas qu’allez-vous faire ? Allez-vous renoncer à votre objectif et reprendre vos mauvaises habitudes (mal vous nourrir, arrêter le sport) ?

Vous avez la possibilité de redéfinir votre objectif comme perdre 20 kg au lieu de 30 ou même repousser l’échéance. Cela vous permettra de mieux atteindre vos objectifs.

Un 2e exemple tiré de ma propre expérience: comment ai-je redéfini mon objectif en changeant de stratégie  ?

J’étais un salarié dans une entreprise. Je me sentais comme prisonnier dans un bureau et j’avais des comptes à rendre à un supérieur. Mon objectif était de créer un business pour devenir mon propre patron et avoir un contrôle sur mon temps. Pour ce faire rien n’était plus adapté pour moi que de créer un blog et de le monétiser.

Il faut reconnaître que c’était un projet ambitieux pour moi. Il a fallu que je sorte de ma zone de confort. En effet, je n’avais jamais eu de site internet auparavant et je ne connaissais rien aux histoires de wordpress, de plugins etc.

Pour atteindre mon objectif, j’ai du le subdiviser en plusieurs sous-tâches :

  1. Installer le blog et les plugins
  2. Publier régulièrement des articles pour attirer des visiteurs et connaître les problèmes qu’ils rencontrent
  3. Capturer leurs coordonnées (email)
  4. Créer un produit qui va les aider à résoudre leurs problèmes
  5. Commencer à monétiser mon blog

Bien sûr, je ne vous ai donné que les grandes lignes. Ce qui nous intéresse ici est le point 2.

Je croyais que pour attirer des visiteurs, il suffisait uniquement de publier des articles régulièrement; j’en publiais un par semaine.

7 mois plus tard, après avoir publié une trentaine d’articles, je me suis retrouvé avec peu de trafic et peu d’abonnés.

J’aurais pu me dire : ” ah, c’est mort, le blogging n’est pas pour moi”… et abandonner comme le font la plupart des blogueurs qui débutent.

Mais ceci m’a poussé à réfléchir et chercher où se trouvait le problème.

L’ingrédient qui manquait

Je me suis rendu compte qu’il manquait un ingrédient indispensable pour attirer les gens sur mon blog : la promotion.

Parce que vous pouvez écrire le meilleur article du monde, mais si personne ne le lit; il ne sert à rien. C’est comme donner une conférence dans le désert du Sahara.

D’autre part, mes articles ne traitaient pas le sujet en profondeur. Je me contentais que de rédiger des articles courts.

J’ai donc redéfini mon objectif. Au lieu de publier beaucoup d’articles de moins bonne qualité, j’ai publié moins d’articles de meilleure qualité et je m’assurais de faire leur promotion.

C’est pour ça que vous lisez cet article dans ce blog merveilleux de Charles. Je fais la promotion de mon blog.

Avec cette nouvelle stratégie, j’espère que mon trafic va exploser pour ensuite réfléchir à créer un produit et enfin monétiser mon blog. Et… roulement de tambours… virer mon patron.

Est-ce qu’il est permis d’abandonner son projet  ?

On a vu qu’il ne faut pas baisser les bras. Qu’il ne faut pas laisser tomber son rêve. Que si ça ne marche pas, il faut revoir le niveau à la baisse ou revoir sa stratégie.

Mais à un instant donné ne faut-il pas abandonner ? Ne faut-il pas se dire que ce projet n’aboutira pas et passer à autre chose ?

Parce qu’il y a des personnes qui disent qu’il ne faut jamais abandonner votre rêve, qu’il faut s’accrocher. Elles vont vous faire croire que vous pouvez monter jusqu’au sommet du mont Everest.

Il faut que je vous dise, c’est bien d’être ambitieux. C’est bien de sortir de votre zone de confort. Mais il y a des projets qui sont voués à l’échec.

Au début, vous ne vous en rendez pas compte. Vous êtes aveuglés par votre motivation, votre enthousiasme.

Mais c’est seulement après avoir commencé à y travailler que vous vous rendrez compte que ce projet ne va pas aboutir.

Dans ce cas, il faut se rendre à l’évidence et admettre que ce projet n’est pas fait pour vous. Que c’est dur, mais qu’il faut jeter l’éponge.

Un exemple où il faut abandonner son projet

Je vous donne un exemple. Votre projet est de lancer un blog rentable (comme moi) pour en vivre. Mais le problème, est que vous vous êtes lancés dans une thématique non-rentable. Vous avez écouté les web marketeurs qui disent qu’il suffit seulement de bloguer sur sa passion et hop, vous pouvez en vivre.

Vous avez installé votre blog et commencez à y publier des articles. Vous avez attiré suffisamment de visiteurs, mais vous rencontrez un problème : ces derniers ne sont pas prêts à dépenser un seul centime.

Finalement, vous ne gagnez que quelques miettes avec votre blog via les bannières publicitaires que vous y mettez.

Allez-vous continuer à toujours bloguer sur cette même thématique et espérer que ça ira ?

Ou bien de fermer ce blog et mettre en place un nouveau blog dans une thématique rentable où les gens sont prêts à dépenser de l’argent ? Ou même de créer un autre business ?

Je crois qu’il vaut mieux choisir la deuxième option.

Le résultat

Ça y est, vous avez fixé des objectifs. Vous les avez redéfinis pour les rendre réalisables à votre niveau. Et Boum, vous avez atteint votre objectif.

Vous avez agrandi votre zone de confort et rappelez-vous de l’article de notre ami Charles sur l’intérêt d’agrandir sa zone de confort :

  1. Vous êtes plus heureux (moins de peur, interactions sociales plus intéressantes)
  2. Vous avez plus confiance en vous
  3. Vous faites plus de choses et vous hésitez moins
  4. Le cercle de votre réseau s’est élargi
  5. Vous êtes plus intéressant
  6. Vous avez plus de choses maintenant

Conclusion

Pour atteindre ses objectifs pour cette année et les années à venir, il est nécessaire de bien les définir, quitte à les redéfinir si ça vaut le coup.

Ce qu’il faut retenir ici : c’est l’importance de savoir se remettre en question.

Pour aller plus loin, vous pouvez consulter mon article qui vous explique comment atteindre son objectif efficacement.