5 façons de foirer sa vie

Aujourd’hui, je vais prendre le problème à l’envers. Comment ne pas réussir. Et le sujet est vaste…

Je commence donc par 5 moyens de foirer sa vie, si vous faites ça, vous foncez droit dans le mur !

#1. Savoir que la réussite est destinée aux autres, pas à nous

C’est bien connu, ceux qui ont réussi, ont eu une sacré chance. Bill Gates, a eu un c*l bordé de nouilles d’avoir l’idée du siècle. C’est pas fait pour moi, au mieux moi je peux être un bon employé, rien de plus. Rien ne peut me faire faire une différence, c’est GENETIQUE. La réussite c’est pour les autres, c’est quelque chose de rare.

Moi je vais continuer à bosser dans mon coin, en esperant avoir la chance de ceux qui réussissent et que j’ai l’idée qui pourra changer ma vie. Et ne surtout pas apprendre à dire non !

#2. Je ferai ça demain

La procrastination est un moyen très puissant pour passer à côté de sa vie. C’est incroyable comment on peut souvent remettre au lendemain ce qui est important, et qui peut faire des changements dans notre vie. Oui mais demain j’aurai plus de forces, et je pourrais mieux travailler. De toute façon ce n’est pas pressant, pourquoi vouloir le faire tout de suite, y a le temps.

J’aime pas trop travailler pour moi, et apprendre, je vais faire un tour sur Facebook, et ensuite, je me mettrai à bosser ! Ouais, ça me semble une bonne idée, on va y aller doucement, c’est le matin quand même !

Dans son excellent bouquin, Brian Tracy explique comment “Avaler le crapaud”, c’est-à-dire faire les tâches les plus rebutantes au début afin d’être débarrassé, et de pouvoir donc accomplir tous ses projets.

#3. Chercher la recette “facile” pour le succès

On m’a parlé d’un moyen de réussir facilement. J’aimerais essayer, mais les 1 248 dernières fois, ça n’a rien donné. Vous avez un moyen de réussir facilement, sans trop d’efforts ? Car c’est bien beau d’avoir la vie de ses rêves, mais s’il faut trimer pendant 40 ans pour l’avoir, bof quoi.

Pour le moment, je n’ai encore rien trouvé, mais je persévère !

#4. Ecouter les autres

J’avais décidé de monter ma boîte pour faire enfin ce que j’aimais, mais j’ai finalement abandonné mon projet. Ma famille et mes amis m’ont montré par A + B que c’était trop dangereux, et que ça ne valait pas le coup. Bon oui, ça faisait un moment que je rêvais d’avoir ma société, mais après réflexion ils ont peut-être raison, c’est quand même risqué. Je ne peux pas me permettre de prendre de risques.

Bon, ils n’ont jamais eu leur propre société, mais quand même s’ils sont plusieurs à me dire ça, je peux leur faire confiance. Je déteste mon travail actuel, mais c’est pas grave, j’aurais peut-être une promotion d’ici quelques temps.

Je me souviens même quand j’avais décidé d’investir dans l’immobilier, ils m’avaient tous déconseillé de le faire, du coup je n’ai rien fait. Trop dangereux.

#5. Rester dans sa zone de confort

La dernière fois, j’ai voulu faire un truc, mais mon dieu ça m’a fait trop peur. Je suis du coup resté là, à ne rien faire. Je préfère ne pas agir et ne rien risquer plutôt que de faire quelque chose et de frôler le ridicule…

Donc je suis resté devant cette fille qui me plait tant à ne rien dire, car je pouvais risquer de … ne plus jamais pouvoir lui reparler. Pareil, je n’ai jamais demandé à mon boss une augmentation, car je risquais de me faire envoyer balader.

Et quant à mon expatriation dans une ville étrangère, j’ai finalement pas acheté le billet. Attendez, imaginez que je ne trouve pas de boulot là-bas ? Que ça ne marche pas ?!

On a toujours des moyens de s’éloigner du succès. En voici 5, j’espère que vous n’êtes pas dans ce cas.

Ah, j’oubliais : il faut également oublier tous les bienfaits du rire. C’est de la connerie tout ça, il vaut mieux rester sérieux.