Comment s’engager et se forcer à passer à l’action

Certaines fois, on a envie de changement. On sait ce que l’on veut faire. On a des peurs que l’on veut surmonter. Mais ce n’est absolument pas facile.

Je sais ce que c’est, c’est également mon cas. Tout le monde a des peurs.

Je vais vous exposer ici un moyen de se forcer à agir, afin de ne plus avoir de choix que d’agir.

Prendre une décision

Lorsque vous prenez une décision, vous n’êtes pas forcément engagé, et vous avez le choix jusqu’au dernier moment de ne pas passer à l’action. Cela vous est certainement arrivé: vous décidez de quelque chose, commencez à agir, la peur monte et au dernier moment, vous vous rétractez.

C’est normal, et c’est le rôle d’une peur. Cependant, il faut toujours combattre ses peurs, et ne pas les fuir, c’est ainsi que vous gagnerez confiance en vous ! J’ai donc pensé à une méthode pour m’obliger à passer à l’action.

Il suffit de s’engager avec quelque chose.

Concrètement, partir à l’étranger me faisait peur. Je m’étais déjà engagé auprès de tous mes proches, et connaissances en annonçant que je désirais m’expatrier.

En effet, laisser tout derrière soi, et reconstruire une vie : amis, travail, logement, ce n’est pas une décision facile à prendre.

Le temps passait, et mon départ s’est repoussé. Pour des raisons qui paraissent bonne d’apparence : je désirais travailler à fond sur mon business internet afin de faire avancer au maximum mes objectifs. Cependant, intérieurement c’était la peur qui me faisait repousser. Jusqu’au moment où je me suis dit : “stop, tu pars!”.

Afin de m’engager j’ai tout de suite acheté mon billet d’avion. La décision était prise, et si je décidais d’annuler je perdais le prix du billet. Qui plus est je n’avais rien à perdre à y aller et essayer !

Au lieu de réfléchir trop, agissez, et prenez une décision qui vous engage. Par exemple, si vous désirez aborder un inconnu dans une soirée, allez-y spontanément, sans réfléchir. Une fois sur le fait accompli, vous ne pourrez plus changer d’avis, vous l’aurez fait. Vous pouvez toujours revenir en arrière après, mais en général le plus difficile c’est le premier pas.

Et l’on peut reproduire cette technique assez facilement. Vous désirez marcher tous les jours ? Ne renouvelez plus votre abonnement de transports en commun où ne faites plus votre plein de carburant.

L’idée c’est donc de vous mettre dans des situations délicates où seul l’action pourra vous sortir, ou bien de vous engager en payant, ou en validant un fait donné.

Si vous avez des autres exemples à ajouter à la liste, notez-les dans les commentaires. Si vous avez une peur à surmonter mais ne trouvez pas de moyen de vous engagez, notez-le dans les commentaires on essayera de vous aider.