Comment aller de l’avant, même si on part de très loin :

J’ai quand même de la chance. Bien que je n’aime pas dire que tout ce que j’ai fait, est dû à ma chance, je suis parti de bonnes bases. Et ce n’est pas le cas de tout le monde. J’ai pu aller à l’école, avoir un toit, pas de problèmes d’argent, et une enfance relativement paisible. Mais certain d’entre nous commencent leur vie avec de graves problèmes qui causent de véritables “plaies psychologiques”, qu’ils gardent toutes leurs vies.

Le passé est passé. Peu importe d’où vous venez, l’important c’est là où vous allez, et non pas d’où vous venez. Si on prend l’exemple de François Pinault, il est parti de rien. Il n’avait pas un sou en poche, ni de diplôme puisqu’il a arrêté les études à 16 ans. Il n’a pas non plus de relations ! Il vivait dans une ferme, et n’était pas prédestiné à devenir le propriétaire des groupes Printemps, Fnac, La Redoute, Conforama … etc.

Si vous avez eu des difficultés étant enfant, des moqueries de vos camarades, un surpoids, un problème avec votre famille, cela n’est pas important. Car vous devez décider maintenant d’où vous voulez aller, et de comment y parvenir.

La méthode en 2 étapes pour aller de l’avant :

1. Relevez votre dos, et détendez-vous. Fermez les yeux, et inspirez profondément. Prenez quelques inspirations supplémentaires, pendant 1 à 2 minutes. Et faites défiler votre vie, et tous les problèmes que vous avez rencontré. Tous les chocs qui auraient pu jouer et causer le mal-être que vous rencontrez maintenant. Vous êtes bloqué dans votre vie, mais vous ne savez pas ce qui cloche. Peut-être que vous êtes timide, ou peu confiant, ou encore triste, que vous n’avez pas d’amis … Cherchez toutes les situations de votre enfance qui auraient pu causer ceci. Et demandez-vous “Pourquoi ?”. Qu’est-ce qui a causé ça ? Quelle en est la raison ? Comment étais-je ?

Par exemple, si vous avez subi des moqueries, le pourquoi est que les enfants sont moqueurs, et aiment en faire plus, sans se rendre compte des dégâts. Vous n’avez qu’à l’accepter, et vous voir comme une personne extraordinaire. Faites en sorte de comprendre.

2. Maintenant, décidez de la vie que vous voulez. Quelle personne voulez-vous être dans 10 ans ? Que voulez-vous posséder ? Soyez précis. Prenez une décision ferme, quelle que soit votre situation actuelle. Répétez “Quelle que soient les difficultés, dans 10 ans, je serai … ” et complétez par vos envies. Il faut que vous y croyiez intérieurement, sinon vous n’allez pas suffisamment passer à l’action.

Ensuite, il vous suffira de poser vos objectifs, et d’agir pour les atteindre. Ne pensez plus à votre passé, pensez à votre futur. Pensez sans cesse à ce que vous voulez devenir. Si vous avez quelque chose qui vous bloque (par exemple, vous êtes trop timide), travaillez sur ce point là précisément, et voyez comment vous en débarrasser.

Ne laissez pas votre passé décider de votre futur. Vous seul devez décider de votre futur.