6 points communs entre un sportif et un entrepreneur

Un sportif, c’est comme un entrepreneur : pour arriver au succès, il a besoin des mêmes qualités, et il partage les mêmes moments dans sa vie. La seule différence c’est que l’un augmente les performances de son entreprise, et l’autre de lui-même.

Passion

Quand on entreprend, on est littéralement passionné par ce que l’on fait. Même si le domaine dans lequel on est n’est pas notre passion à proprement parler, le fait de créer un business là-dessus devient passionant. C’est un jeu, où l’on doit faire de son mieux pour gagner (sa vie), et donc on commence à s’amuser. Le sportif est pareil, son sport c’est sa passion. Il aime performer, atteindre les meilleurs résultats, et s’éclate lorsqu’il s’entraine.

« La passion fournit les arguments incontestables pour contourner les obstacles. »

La passion c’est ce moteur intérieur qui nous permet d’avancer sans nous poser de question. C’est quelque chose qui nous anime, qui nous prend aux tripes, jusqu’au plus profond de nous-même. La passion est un facteur clé du succès, puisqu’elle nous fait nous dépasser sans cesse, nous donne de l’énergie quoi qu’il arrive et façonne notre état d’esprit en nous rendant complètement “fou” d’elle. Attention la passion devient vite une drogue :).

Transpiration

L’entrepreneur ne transpire pas à proprement parler (quoi que des fois, si), mais il fait constamment des efforts vers son objectif, quitte à devoir transpirer. Il y a une réelle notion de travail, car sans travail, pas de revenus. Il y a donc obligation de travailler et de transpirer pour avancer. Le sportif c’est pareil, il travaille, et transpire (réellement) et s’entraine sans cesse pour devenir le meilleur.

« Le génie est fait d’un pour cent d’inspiration et de quatre-vingt-dix-neuf pour cent de transpiration. »

La transpiration c’est le travail, c’est l’action massive dans une direction. C’est l’effort constant qui nous mène au succès. On n’a rien sans rien. Avoir une entreprise à succès, qui marche sans travailler ça n’existe pas. Devenir champion d’un sport sans même s’entrainer ça n’existe pas. Dès que vous avez trouvé votre passion, alors vous devez vous fixer votre objectif pour la vivre, et AGIR. Vous allez transpirer c’est clair, mais mieux vaut rester confortablement dans son canapé et mourir sans n’avoir rien fait, plutôt que d’avoir transpiré, mais être satisfait de ce que l’on a pu accomplir dans sa vie à la fin ?

Détermination

Il faut avoir une très forte détermination pour réussir en tant qu’entrepreneur. Cette détermination sert à avancer sans cesse, quoi qu’il arrive pour atteindre son objectif, et faire prospérer son entreprise, coûte que coûte, et agir massivement. A chaque échec il va continuer d’avancer, rien ne l’empechera d’arriver à son objectif. Le sportif est pareil, il donne tout, il se concentre sur son objectif principal et il y va, il agit.

« La plus vraie des sagesses est une détermination ferme. »

Quand on est déterminé, on n’attend pas que les choses arrivent, on fait en sorte qu’elles arrivent. Rien ne peux nous empêcher de TOUT faire pour faire en sorte que les choses arrivent. On trouve une solution, coûte que coûte.

Discipline

Tous les jours, l’entrepreneur comme le sportif fait un pas vers leurs objectifs. Tous les jours ils avancent. Ils travaillent sans cesse, pour avancer dans la même direction. S’ils n’ont pas envie ils le font quand même. Ils ne se permettent pas d’arrêter, ils continuent parce qu’ils le DOIVENT. Ce travail devient un MUST pour eux. Ils ne disent pas “je devrais faire” mais “je vais faire”, et ce changement de vocabulaire change tout. Tout ça devient une habitude après quelques temps, et la douleur est changée en plaisir.

« La discipline est mère du succès. »

Peu importe la douleur qu’ils ont au début, ils continuent, sans même se demander s’ils ont mal.

Echec

Evidemment, un taux de réussite de 100% n’est pas possible. Les 2 connaissent des échecs. Petits ou gros. Mais ils savent se relancer vers leur objectif en changeant leur approche de manière à mieux s’entrainer ou mieux gérer son entreprise. L’échec est important pour apprendre. Le saviez-vous : un vol en avion est rempli d’échec. Je vous vois déjà vous affoler et dire “je ne prends plus jamais l’avion !” mais en fait non, ce que je veux dire c’est qu’un vol en avion ne va pas forcément en ligne droite. Les pilotes doivent sans cesse controler s’ils sont dans la bonne direction et réajuster. Les entrepreneurs aussi, ils controlent et ajustent. Ils tentent, échouent, et ajustent leur approche. Sans cesse.

« Je n’ai pas échoué. J’ai simplement trouvé 10.000 solutions qui nefonctionnent pas. »

Thomas Edison s’est fait critiquer lorsqu’il voulait révolutionner le monde de la lumière. Il a essayé, encore et encore. Il a fait 10 000 essais avant de trouver la solution. Il a changé son approche a chaque fois. Silverster Stalone voulait être acteur, et personne voulait de lui. Il a demandé à des centaines de réalisateurs avant de décrocher un role, alors qu’il vivait dans la misère. Il n’y a pas d’échec, il y a que des moyens d’apprendre.

Optimisme

Il faut qu’ils voient les bons côtés de leur métier. Qu’ils gardent toujours confiance en leur projet, et qu’ils continue à se battre coûte que coûte jusqu’à arriver à la vie qu’ils veulent, aller là où ils veulent.

« L’optimiste est une forme de courage qui donne confiance aux autres et mène au succès. »

L’optimisme c’est ce qui nous fait voir le soleil alors qu’il pleut. C’est ce qui nous fait profiter d’un embouteillage pour respirer, ce qui nous fait chanter quand tout va mal, et nous pointe la solution du doigt. C’est ce qui nous fait sortir la tête de l’eau. Profitez de chaque instant car une fois vécu, ils appartiennent au passé. Et même si vous traversez une mauvaise période, rappelez-vous que les beaux jours vont revenir, restez concentré là-dessus, la solution s’imposera d’elle-même.