Prendre son temps : prenez vous le temps de respirer ?

Un des secrets de la longévité est de prendre son temps. Et ne plus avoir de temps, être stressé et pressé tout le temps ne nous aide pas réellement.

C’est un de mes “soucis”. Je cherche toujours à optimiser, et à faire le plus de choses possibles. C’est bien car il existe plus de chose à faire dans la vie que je ne pourrai en accomplir, mais en même temps, si je suis ce rythme toute ma vie, je vais baisser mon espérance de vie.

Ainsi je me demandais si vous, vous prenez le temps de respirer ?

Si ce n’est pas le cas, vous devriez prendre le temps de ralentir un peu chaque jour. C’est vrai que je me suis aperçu que j’optimise dès que je peux mon temps, je me presse, sans profiter réellement chaque instant. Je marche vite, je me douche rapidement, quand je cuisine je m’organise de façon à ce que tout soit complémentaire, donc que je n’attende jamais (quand quelque chose cuit, je fais autre chose etc…). Du coup je me presse sans cesse. Je cours. Et vous ?

Et en fait, j’ai essayé un exercice simple : prendre mon temps.

Pour manger, pour marcher, pour faire les choses. J’aime avoir des choses à faire, je n’aime pas m’ennuyer. Tellement, que j’ai trop de choses à faire. Mais pour garder une certaine qualité de vie, je pense qu’il est important de ne pas aller trop vite. Et la société actuelle nous pousse un peu à aller vite. Mais se détendre, c’est prendre le temps de respirer.

Mon exercice a consisté à :

– ne plus calculer combien de temps je mets pour faire telle chose

– arrêter de tout vouloir optimiser, juste laisser les choses venir

– marcher plus lentement

– manger plus lentement

– respirer : prendre de profondes inspirations

– m’étirer souvent

Rien que de faire ça, m’aide à me sentir beaucoup plus détendu, ce qui n’est pas négligeable. On devient par la suite plus productif, et mieux dans sa peau. Je vous tiendrai au courant. Mais à avoir trop d’objectifs, de projets, on s’oublie un peu soi-même. C’est pour cette raison que je travaille à 2 objectifs cette année.

Si vous êtes comme moi, arrêtez de vouloir tout optimiser. Faites un break de ça ! Laissez venir les choses.

En fait, de nos jours on cherche surtout à avoir tout rapidement, nous sommes obsédés par l’efficacité, les résultats rapides et le profit immédiat, et  à force de courir, nous nous éparpillons et nous perdons. Il est bon de se recentrer sur soi pour prendre du recul, et se reposer. Courir toujours de partout, après le temps, n’est pas reposant ! Vous pouvez éviter le stress déjà de cette manière.

Mais nous sommes tellement pressé que nous ne prenons même plus le temps de réfléchir assez à nos décisions.

Prendre son temps, c’est savourer les heures qui passent, car une fois passé, il ne reviendra pas. Le temps ne nous appartient pas. C’est comme si on vous prêtait une Maserati pour une heure, et qu’après vous ne la revoyiez jamais. Que feriez-vous ? Vous vous en serviriez pour faire une petite balade et profiter de son intérieur et de sa puissance ? Ou vous iriez faire vos courses avec ?Commencez donc à VIVRE. Sans vouloir aller trop vite. L’idée c’est d’avancer, toujours avancer, ne pas “perdre son temps”. Mais quand vous faites quelque chose, n’essayez pas de faire tout plus vite.

En prenant votre temps, vous serez moins stressé, moins fatigué, et ferez les choses mieux. Je sais que l’on a des horaires à respecter, mais il faut prévoir le temps nécéssaire pour faire tout ce dont on a besoin, se lever assez tôt, et utiliser le principe de pareto si l’on a trop de choses à faire !

Une autre piste à explorer : déléguer ! Je dois m’y mettre dès que mes revenus seront suffisants. J’y reviendrai.