Lévitation de Bras ?

Lévitation ? Voilà ce que je vous propose d’expérimenter aujourd’hui. Aucune démonstration de pouvoir paranormal, on ne parlera ni de fakir, ni d’illusionnisme.
Non, mais, je vous propose bel et bien de léviter. Du moins, de faire léviter une partie de vous-même : votre main, grâce à une technique d‘auto-hypnose.

Je suis Quentin Cottereau, du blog des Outils du Mentaliste. Et aujourd’hui, on continue notre aventure dans le monde de l’auto-hypnose. Avant de lire cet article, je vous conseille d’avoir vu le dernier épisode

On parlait entre autres d’induction, vous avez pu expérimenter votre première transe hypnotique, et même entamer un dialogue avec votre inconscient en faisant bouger certains de vos doigts, en réponse à vos questions.

Maintenant, pourquoi ne pas aller plus loin ? Et laisser votre inconscient bouger votre main, puis votre bras.
L’objectif du jour, réussir à ce qu’il fasse monter votre main tout seul, sans l’appui direct de votre conscient.

C’est ce que l’on appelle la lévitation de la main. Le fait d’observer d’abord ses propres doigts se décoller seuls de son genou. Comme si la glu qui les retenait s’effritait pour leur laisser une entière liberté.
Progressivement, on voit sa main suivre le mouvement des doigts. Elle se décolle aussi, la colle perdant toute prise dessus. Et elle devient de plus en plus légère. Tellement légère que vous avez l’impression que des ballons d’héliums l’entrainent, toujours plus haut vers le ciel.

C’est ça, une lévitation de la main. Être le témoin de son propre membre s’élevait en utilisant des mécanismes inconscients.

Impossible ? C’est ce que je vous propose d’expérimenter !
Lorsque vous allez réussir, vous allez être étonné de vous même. Ce phénomène assez incroyable est le premier d’une énorme série d’expériences dont vous ne doutiez même pas l’existence.

Avant de partir plus loin dans le protocole, je tiens à vous parler de l’utilité de faire ça.
En fait, il y a trois raisons principales :

  1. Être témoin – et acteur ! – d’une expérience hypnotique. En général, c’est la première que vous vivrez réellement, la première qui vous montrera le pouvoir qu’à votre inconscient sur votre corps. Mais aussi, que si vous le souhaitez, vous pouvez tout arrêter. À n’importe quel moment.
    En plus, elle permettra de prendre conscience de certains mécanismes inconscients.
  2. Développer la relation avec votre Inconscient. Et oui, cette relation se travaille ! Comme avec un ami, vous devez faire des choses ensemble, vous amusez pour créer une véritable intimité.
  3. L’utiliser comme aide pour différentes techniques, comme la Méthode de Rossi. Ou par exemple, lier cette lévitation pour rentrer en transe de plus en plus profonde. “Plus mon bras se lève, plus je rentre profondément en moi. À mon rythme.”

Protocole :

1. Asseyez-vous confortablement, mains posées sur votre cuisse. Paumes vers le bas.
2. Rentrez en transe hypnotique. Vous pouvez vous aider de l’induction décrite dans mon article précédent.
2. Choisissez une de vos mains. N’importe laquelle, ça n’a pas d’importance.
3. Concentrez-vous dessus. Focalisez toute votre attention uniquement dessus. C’est comme si la seule partie de votre corps qui existait n’était autre que cette main-là.
4. Ressentez tout ce qui se passe à l’intérieur. Peut-être des petits tremblements, ou alors des micromouvements. Concentrez-vous sur ces micromouvements et imaginez que vous les amplifiez.
5. Visualisez que votre main se décolle progressivement de votre cuisse, qu’elle se fait de plus en plus légère. Comme si des ballons d’héliums s’y étaient accrochés, et qu’ils l’emmenaient toujours plus haut…

Voilà un exemple de dialogue avec votre Inconscient, seulement une fois que vous êtes arrivé à l’étape 5 :

“Je vois ma main se décoller progressivement de ma cuisse… Elle y va doucement, à son rythme. Au rythme qui te convient mon Inconscient …. Peu à peu, elle se fait de plus en plus légère, et elle s’élève tout doucement… Un peu comme si des ballons d’héliums l’emportaient… Toujours plus haut…”

Et continuez vos suggestions, jusqu’à ce que la main soit assez haute.
Une fois à ce niveau, bravo ! Vous avez commencé à vous familiariser encore plus avec votre inconscient. Le temps que vous mettez dépend des fois. Ça peut-être très long, une dizaine de minutes, comme extrêmement rapide.

Expérimenter cette technique vous permettra de prendre conscience de certains mécanismes inconscients. Il existe plusieurs manières pour une main de monter, parfois, elle montera de manière progressive, toujours au même rythme.
D’autres fois, il peut aussi se produire des à-coups. Des spasmes musculaires qui l’élèvent à chaque fois.

Testez, expérimentez, et si vous avez la moindre question, je suis disponible dans les commentaires.

Merci à Charles de me laisser publier aussi régulièrement, c’est toujours un plaisir 😉

À très bientôt,
Votre ami,
Quentin Cottereau des Outils du Mentaliste.