Bien s’alimenter bilan 10 semaines plus tard

Dans la formation en ligne sur l’alimentation de Benjamin, expert en alimentation, j’ai appris beaucoup de choses que j’ignorais encore en terme de bonne alimentation. Bien que je me renseigne beaucoup sur le sujet, je trouve ça très important.

Ben oui, sans la santé, l’énergie on ne va nul part. Probablement quand on est jeune, on estime ne pas en avoir besoin, mais il est évident que ce qu’on met 3 fois par jour dans notre corps, affecte énormément celui-ci. Et notre corps, c’est notre unique moyen de transport.

J’attache donc, comme vous avez pu le remarquer, énormément d’importance à ma santé et cela passe par mon alimentation. Un chapitre y est d’ailleurs consacré dans mon guide gratuit “Prendre le controle de sa vie en 13 jours”, c’est dire !

J’ai donc fait actuellement 10 semaines sur les 15. Et je dois dire que je suis plus que satisfait. J’ai changé pas mal de choses dans mon alimentation, et je dois encore en changer. Etant donné que je suis à Londres, j’ai aussi un petit travail de recherche quant aux produits à acheter.

Globalement, qu’est-ce qu’on y apprend ?

bien mangerEt bien tout d’abord, a bien s’alimenter, évidemment. Cela passe par manger les bons produits, au bon moment, déjà. Mais également, les produits auxquels on ne pense pas forcément comme le Quinoa, le boulgour…

On apprend ce que c’est que l’Index Glycémique d’un aliment, et comment s’en servir. Comment faire le plein de vitamines. En fait comment manger sainement, et surtout sans avoir à compter le nombre de calories. Il s’agit ici de prendre de bonnes habitudes alimentaires.

Ce n’est pas un régime. C’est simplement basé sur du long terme. Si vous avez du poids à perdre, vous le perdrez c’est certain. Pas en 15 jours comme vous avez pu le voir dans les magasines qui vantent les régimes hyperprotéinés (qui soit dit en passant sont un poison). Non là c’est sur le long terme. Ca nécéssite parfois de gros changements d’habitudes et je vous conseille d’y aller par palliers.

Il y a donc une vidéo chaque semaine, qui traite un point important, ainsi qu’un pdf permettant de rappeler tout cela par écrit, et un autre pdf de recettes saines et gourmandes (oui c’est possible).

Ce que j’ai mis en place.

Bon, il faut dire que j’avais quand même l’habitude de manger sainement, mais :

– Je mange maintenant des céréales complètes uniquement;

– Je mange d’autres céréales que le riz et les pâtes (et c’est très bon);

– J’évite le sucre comme la peste;

– Je mange bien plus de légumes, et j’ai pu améliorer mes recettes;

– Je mange nettement moins de viande (Benjamin ne recommande absolument pas d’arrêter la viande, c’est moi qui ait choisi de diminuer, donc je mange encore du poulet, et du poisson, quasiment plus de viande rouge et encore moins de la charcuterie).

On apprend également, quelles sont les bonnes graisses et quelles sont les mauvaises et où les trouver. Les régimes qui proposent d’arrêter les graisses sont une abération. Dans le sens où l’organisme, dont le cerveau a besoin de graisses. Il suffit de sélectionner les bonnes. Mais le point intéressant, c’est qu’on apprend à bien choisir ses aliments, il nous donne des conseils au supermarché ! Parce que c’est bien beau de dire je ne veux pas telle chose, mais quand on est face à l’étiquette face à tous ces “E203 de benzaine de prozac”, forcément on ne comprend pas tout.

Oui car étant donné que les fabricant ont l’obligation, de par la loi, d’indiquer les composants d’un produit, ils rusent parfois. Par exemple, on sait tous que l’huile de palme est nocive pour la santé, et ils ont choisi (pour certains), de le masquer sous un nom plus générique mais moins connu de la population. Malin, non ?

Ok, c’est bien beau, mais concrêtement, sur toi ?

Ah, concretement, ce que ça a donné sur moi. Premièrement, je ne pars pas de zéro car j’avais déjà un mode de vie relativement sain. Mais, j’ai quand même changé mon alimentation, notamment je mange beaucoup beaucoup plus de légumes, je ne bois plus de lait et ne consomme quasiment plus de produits laitiers (bon, j’ai l’avantage d’être en angleterre hein, le seul produit laitier que tu trouves à prix raisonnable, c’est le cheddar !), je consomme des céréales complètes et fait attention aux protéines que j’ingère.

Niveau poids, comme je l’ai précisé, je n’ai pas de pèse personne, impossible de savoir si j’ai perdu du poids ou non, cependant le poids déjà c’est aussi dépendant des muscles, je peux en avoir pris, ou perdu. Cela dit, à l’oeil j’ai l’impression d’avoir perdu légèrement du poids. Rien de flagrant, mais une petite impression. A côté de ça, je sors également, et bois de la bière ce qui n’est pas forcément optimal (oui, plus de fromages parce qu’en angleterre les fromages c’est pas ça, mais ils compensent bien avec la bière!).

Niveau énergie, pareillement j’ai toujours été énergique, plein de vie. Bon la bonne nouvelle c’est que c’est toujours le cas ! J’aimerais bien faire le test sur quelqu’un qui est plus souvent fatigué. Personnellement je pense que ça change tout.

Niveau muscles, aucune perte, à vue d’oeil là encore, ce qui signifie que moins de protéines ne veut pas dire moins de muscles, et moins bonnes performances sportives. Carl Lewis, le fameux coureur peut d’ailleurs nous le confirmer : il est végétarien.

Bilan global : très satisfait. On apprend à s’alimenter sainement, mais on apprend pourquoi, ce n’est pas bête et méchant où on dit “plus de sucres”, mais pourquoi le sucre n’est pas bon, quel est son effet sur la santé (cancers, inflammation, diabètes). A ceux qui pensent qu’ils peuvent manger comme ils veulent car ils n’ont pas de problème de poids, je leur dit simplement bonne chance dans quelques années. Ce n’est pas parce qu’il n’y a pas de symptôme extérieur qu’il n’y en a pas à l’intérieur. En terme de poids probablement une légère évolution, niveau forme toujours au top niveau.

Je vous referais un bilan d’ici quelques semaines / mois, on se rendra probablement bien plus compte de l’évolution.

Si vous désirez plus de détails, dites-le moi dans les commentaires, je peux tout à fait rédiger un autre article sur un sujet plus précis. Et si en attendant vous souhaitez en apprendre plus sur cette formation c’est par ici.