4 bonnes raisons d’être entrepreneur

L’entrepreneuriat n’intéresse pas tout le monde, je ne suis pas là pour dire que c’est la seule et unique façon de s’épanouir et de réussir sa vie. C’est MA vision des choses, mais je conçois très bien que tout le monde ne partage pas ma vision, et que tout le monde ne veuille pas être entrepreneur. Au passage, si nous étions tous entrepreneurs, nous ne trouverions plus d’employés, et ne pourrions pas faire tourner notre entreprise !

Mais dans cet article, j’ai trouvé 4 bonnes raisons d’être un entrepreneur :

1. Vous maîtrisez votre temps

L’entrepreneur a un emploi du temps assez chargé en général, mais s’il fait en sorte d’améliorer sa productivité, il peut se permettre de passer moins de temps à travailler. Travailler c’est bien, mais il faut avoir un équilibre en vie personnelle et vie professionnelle. En fait, c’est la liberté. Vous pouvez faire ce que vous voulez, et surtout QUAND vous le voulez. Quand on est salarié, il est difficile de faire des choses la semaine parce qu’on bosse, et que même si l’on devient plus productif on ne peut pas quitter son travail avant la fin de ses horaires.

Etre entrepreneur c’est pouvoir aller à la salle de sport à 14h quand c’est vide, et travailler après. La liberté de temps est pour moi, la chose la plus importante. Je suis sûr que je vais avoir certains négatifs qui vont venir me dire : “non mais quand on est entrepreneur on travaille énormément, on est justement pas libre de son temps !!”, et à cela je répond d’avance : vous pouvez choisir comment organiser votre emploi du temps, et vous pouvez choisir d’être plus efficace, et vous pouvez choisir de vous faire aider pour gagner du temps.

2. Vous gagnez plus d’argent

entreprendreIl ne faut pas se leurrer, entreprendre c’est augmenter son revenu. Evidemment, je ne vous dis pas ça pour vous mettre des étoiles dans les yeux. Au début, on gagne peu, on peut aussi perdre beaucoup d’argent. On prend un risque, il ne faut pas l’oublier. Mais pour moi, le business, est l’effet de levier le plus puissant qui existe. C’est à dire que vous n’obtiendrez pas de rendements aussi élevés avec l’immobilier, ou la bourse qu’avec un business. Pour 1000 euros investis vous pourrez faire beaucoup plus que pour 1000 euros en bourse ou autre. L’idée c’est de diversifier ses sources de revenus, et de sécuriser vos rentrées d’argent de votre business avec de l’immobilier par exemple. Mais si vous devez vous concentrer sur une chose c’est d’apprendre à vendre et à gérer un business.

Evidemment qu’on ne fait pas ça que pour l’argent, mais il est normal, qu’avec le risque que l’on prend que l’on ramasse le fruit de notre travail à la fin. Si vous êtes patron, même si votre idée n’est pas innovante, même s’il y a déjà des gens qui font ce que vous faites, et que vous avez une stratégie marketing solide, vous allez forcément amasser pas mal d’argent.

3. Vous pouvez changer le monde

Rares sont les personnes qui ont une influence sur le monde. Mais entreprendre c’est aussi changer, faire bouger les choses, amener des solutions alternatives. Les personnes qui n’étaient pas entrepreneur et qui ont changé le monde sont des personnes très connues, influentes comme le Dalai Lama, l’Abbé Pierre ou encore Mère Theresa. Et des personnes comme ça il en existe peu. Mais en lançant un nouveau produit, vous avez la possibilité d’améliorer la vie de nombreuses personnes, et si votre entreprise devient grosse, d’avoir un pouvoir de changer une toute petite façette du monde. Allez, il ne faut pas se leurrer, tous les entrepreneurs ont cette petite envie de changer le monde, de faire bouger les choses… même s’ils ne l’avouent pas ouvertement (ceci n’est pas du tout de la prétention).

4. Vous faites ce que vous aimez

Entreprendre c’est aussi faire ce qu’on aime. Créer un bébé, et le voir grandir. Voir l’évolution, et vivre des moments forts. Entreprendre c’est connaître des succès, des échecs, des rebondissements. Quand on entreprend on est beaucoup plus motivé, parce que l’on sait que l’on travaille pour soi. Que l’on construit son patrimoine, et on aime (pas 100%, mais une bonne partie) ce qu’on fait. C’est une passion, et  on ne voit même pas ça comme du travail. Et ça, ça n’a pas de prix, parce que la semaine est beaucoup plus positive, productive, et qu’on a vraiment un sentiment d’avancer et de satisfaction.