Les 6 lois du succès selon Schwarzy

La première règle est : Croyez en vous. Faites vous confiance. Tout le monde dans sa jeunesse a reçu beaucoup de conseils. Ce qui est important c’est que vous devez chercher plus loin. Demandez-vous qui voulez vous être ? Pas quoi, mais qui. Ne devenez surtout pas celui que vos parents ou professeurs veulent que vous soyez. Soyez ce que VOUS vous voulez être. Qu’est-ce qui vous rend heureux ? Qu’aimez-vous faire ? Posez-vous la question, et faites-le, peu importe que ça puisse paraître stupide, ou impossible aux yeux des autres.

Arnold se considère chanceux : il n’a pas eu toutes les distractions que nous avons maintenant. Il a donc pu se poser les bonnes questions. Passer du temps avec lui-même afin de réfléchir à qui il voulait être. De là, il a réalisé qu’il voulait partir d’Autriche et aller aux USA, là où les rêves deviennent réalité. Quand il a annoncé à sa famille qu’il voulait être un champion de body building, elle n’était pas très contente, mais il avait ce désir d’être unique, de faire de grandes choses dans sa vie. Et peu importe ce que lui ont dit ses parents, il était obsedé. Il ne les a pas écoutés. Il a fait ce qu’il aimait.

Règle numéro 2 : enfreignez les règles. Pas les lois, les règles. Vous devez penser autrement, à contre courant. C’est pour ça que vous devez avoir confiance en vous. Vous devez faire une différence, ne pas vous fondre dans la masse. Lorsqu’il a décidé de devenir acteur, on lui a dit que ce n’était pas possible, il n’avait pas le physique pour. Mais il ne les a pas cru. Il a pris des cours : pour devenir acteur, d’anglais, de discours, pour supprimer son accent. Il était convaincu qu’en travaillant dur, comme pour devenir bodybuilder, il y arriverait. On connait tous la suite.

Alors ne laissez jamais personne vous dire que vous ne pouvez pas faire quelque chose.

Règle numéro 3 : n’ayez pas peur d’échouer. Chaque chose qu’il a essayé, il a d’abord voulu l’échouer. Vous pouvez toujours gagner, mais n’ayez pas peur de prendre des décisions. Vous ne pouvez pas être paralysé par votre peur de l’échec sinon vous ne pourrez jamais vous bouger. Vous continuez de vous bouger, parce que vous avez confiance en vous, et vous savez que c’est la bonne chose à faire. Le succès viendra, juste continuez, n’ayez pas peur d’échouer.

Règle numéro 4 : n’écoutez pas les personnes négatives.

N’écoutez pas les gens qui vous disent que c’est impossible. Même quand ils ont pour raison que personne ne l’a jamais fait avant. Si vous y arriverez, alors vous serez le premier à l’avoir fait.

N’écoutez jamais quand on vous dit « Tu ne peux pas », écoutez-vous, vous-même vous disant « Tu peux ! ».

Règle numéro 5 : Travaillez dur. Vous ne voulez pas échouer parce que vous n’avez pas travaillé assez dur.  On a demandé à Mohammed Ali le nombre d’abdos qu’il faisait. Il a répondu : “Je ne compte pas. Je commence à compter seulement quand ça commence à faire mal. Quand ça fait mal, c’est là que je commence à compter, parce que c’est ce qui compte vraiment”. Pendant que vous êtes sur Facebook, en train de faire la fête, de sortir, d’autres travaillent, d’autres apprennent, et progressent.  Souvenez-vous qu’il n’y a pas de règle, sauf celle du travail. Si vous voulez gagner, alors vous devez travailler. Il n’y a pas de raccourci.

Rappelez-vous que vous ne pouvez pas monter l’échelle du succès avec les mains dans les poches.

Règle numéro 6 : donnez en retour. A la communauté. Il y a toujours quelque chose. Aidez des gens, cela vous apportera plus de satisfaction que n’importe quoi d’autre.

Rappelez vous bien de ces 6 règles :

1. Croyez en vous
2. Enfreignez les règles
3. N’ayez pas peur de l’échec
4. Ignorez les négatifs
5. Travaillez très dur
6. Donnez en retour.

C’est un excellent discours de notre ami schwarzy, je n’ai rien à ajouter de plus.

Commencez par croire en vous, pour faire des choses impossibles, que personne ne vous croirait capable de faire. Et n’écoutez pas les négatifs, les pessimistes qui n’ont jamais rien fait de leur vie et vous disent comment gérer la votre. Peu importe que l’on vous prenne pour un fou : vous croyez en vous et savez ce qu’il vous faut. Mais n’attendez pas de la vie qu’elle vous donne tout sans rien. Vous allez devoir bosser. Vous allez devoir vous activer. Dépasser vos limites. Vous en êtes capables, mais il va falloir se bouger. Vous échouerez, c’est certain. Mais vous vous relèverez car vous serez comme obstiné par votre objectif, votre envie de progresser. Le plus important étant de se relever après un échec et d’apprendre.