Bilan après 7 jours sans manger

Voilà, je l’ai fait. 7 jours sans manger. Wow, je suis fier et étonné des ressources du corps humain. Je voudrais vous faire un petit retour sur ce jeûne de 7 jours, et promouvoir un peu cette pratique. J’ai perdu 4,3 kg durant ces 7 jours, mais je pense qu’il y a pas mal de muscles qui sont partis. Ça devrait remonter assez rapidement. Je vous parle du début de mon aventure dans cet article.

IMPORTANT : adoptez une alimentation saine en plus du jeune pour maximiser ses effets. Nous avons préparé une fiche pratique pour ça.

Cliquez ici pour télécharger

Niveau forme

Il serait légitime de se poser la question : quelle était ma forme pendant le jeûne ? Et bien comme d’habitude. J’étais même léger ! J’étais capable de courir. Par mesure de sécurité je ne suis tout de même pas allé à l’entrainement, parce que c’est assez physique et cela dure 1h30. Il est recommandé de faire pas mal de marche à pied pour mieux éliminer ainsi que de bien se reposer. Je tiens par contre à préciser que j’ai l’habitude de sauter des repas, et que le manque de nourriture ne me fait pas tomber dans les pommes, mais c’est dû à mon corps, et cela peut arriver à d’autres.

Avantages

faire un jeuneLe système digestif est presque à l’arrêt donc on ne va plus aux toilettes. Enfin si, pour évacuer toutes les tisanes, l’eau, et le thé que l’on boit mais c’est tout :D. On se sent relativement léger, et surtout on gagne pas mal de temps de cuisine, et de repas forcément ! J’étais même plus motivé et plus productif sur mon travail, ce qui m’a étonné, et vraiment concentré sur mes objectifs. Il est dit qu’un vide mental se fait. J’ai d’ailleurs pu le remarquer parce que j’avais du mal à trouver le sommeil le soir (ça ne m’arrive que très rarement). Mais bon on fait surtout ça pour sa santé avant tout donc il ne vaut mieux pas trop chercher des avantages puisqu’ils se répercutent sur le long terme. Je sens moins de stress en ce moment, on verra si cela va durer.

Ah oui un autre avantage majeur c’est de savourer 10 fois plus la nourriture quand on reprend. Je n’ai jamais autant savouré des poireaux en salade ! 😀

Inconvénients

Nous sommes sensés ne plus avoir faim après le 3ème jour. Cela n’a pas été mon cas. J’ai senti une bonne diminution de la faim après 5 jours. Mais bon elle n’est pas là constamment alors ça passe largement. Autre inconvénient c’est (pour moi), de ne pas faire de repas. Le soir j’ai l’habitude de me préparer un bon petit repas que je déguste avec joie, c’est un pur moment de détente. Avec un jeûne, on perd ce moment, et j’en ai pas mal souffert. J’ai eu quelques moments (très brefs, une dizaine de minutes) où j’étais assez nauséeux, et où le sang m’est monté un peu vite à la tête, mais cela est resté relativement rare (2 fois au total pendant 10 minutes).

J’ai par contre résisté aux gâteaux lors d’un anniversaire que les autres mangeaient devant moi. Et c’est une épreuve difficile, mais on se sent fier de l’avoir fait (tout comme d’avoir jeûné une semaine).

NOTE : adoptez une alimentation saine en plus du jeune pour maximiser ses effets. Nous avons préparé une fiche pratique pour ça.

Cliquez ici pour télécharger

La reprise alimentaire

Je suis actuellement dans la phase reprise alimentaire. Il faut faire très attention à votre façon de reprendre l’alimentation parce que cela peut-être dangereux pour votre système digestif, et vous pouvez faire une crise de foie si vous reprenez trop vite. Sans compter que cela limite les bienfaits de votre jeûne si vous faites n’importe quoi. Je vous conseille de reprendre 1 à 2 jours de fruits et légumes, puis le jour suivant les féculents, enfin les protéines et puis les produits laitiers et le café (mais vous n’êtes pas obligé hein !).

La reprise alimentaire est assez difficile. On se sent vite ballonné. C’est normal après une semaine de vacances des intestins, de l’estomac et du foie on leur dit “YOUHOU faut se réveiller là on est reparti comme en l’an 40 !”.

Vertus du jeûne

Cela a été démontré par des études et cette pratique est de plus en plus plébiscité. Votre médecin par contre vous dira certainement que c’est n’importe quoi parce que c’est encore peu connu, peu répandu. Mais c’est excellent en préventif, et même pour curer une maladie. Si vous êtes malade, essayez donc un petit jeûne d’un ou deux jours avec beaucoup de repos. D’ailleurs Wilfried a laissé un commentaire sur mon précédent post et il a réussi a soigner une maladie chronique qu’il a :

Je suis du même avis que toi, j’ai une maladie inflammatoire chronique que les médecins ont tenté de traiter via corticoide et autre traitements (qui fonctionnent tous sur le principe mais affaiblissent trop le corps).

J’ai contre l’avis du médecin adopté mon propre programme alterné de jeune et d’aliments adapté à ma maladie et depuis, bilan sanguin au top, plus aucun marqueurs inflammatoires…

D’après mon médecin je suis un irresponsable.

Personnellement je vois juste une amélioration de ma santé en général qui n’était jusque là pas atteinte par les médicaments .

Contre indications

Si vous êtes enceinte, ou bien en train d’allaiter votre enfant ou que vous avez certains problèmes de santé, éviter de jeûner. Il y a quand même quelques contres indications alors renseignez-vous bien. Il paraît que ça fonctionne assez bien pour certains cancers mais rien n’a été prouvé scientifiquement à l’heure actuelle. Si vous voulez essayez commencez par un jour, puis 3 jours, et si jamais vous sentez que vous pouvez monter jusqu’à 7 jours, faites un autre jeûne de 7 jours. Mais ne commencez par par 7 jours.

Dans le cas d’un jeûne long de 2 semaines ou plus, faites-vous suivre par des professionnels. Et reprenez votre alimentation vraiment progressivement. Mais il est plus bénéfique de faire des jeûnes réguliers plutôt qu’un gros jeûne moins souvent. Il est donc aussi important de faire attention à ce que vous mangez au jour le jour ! Personnellement je pense faire un jeûne d’un jour une à deux fois par mois, ce qui sera suffisant par la suite.

Si vous ne vous sentez pas d’un jeûne, peut-être êtes vous plutôt monodiète pomme ?

A savoir : il ne suffit pas de faire un jeune pour être en forme, mais de changer complètement de modèle alimentaire. Plus d’informations dans notre fiche pratique gratuite…

Cliquez ici pour télécharger