Comment faire travailler son argent à sa place

Si vous lisez des livres ou des blogs qui traitent de l’argent, on a la phrase “faire travailler l’argent à sa place”. Oui mais qu’est-ce que ça veut dire ? Que l’argent va mettre votre tenue de travail, et faire toutes vos tâches à votre place ? Non pas vraiment. Mais c’est un peu pareil.

Avoir de l’argent qui travaille à sa place, ça signifie que l’argent fructifie. Il vous rapporte. Vous avez 100 euros, ils rapportent 10 euros, et ce régulièrement. Ce qui fait que vous avez un bien matériel ou immatériel qui vous fait gagner de l’argent. Alors il faut savoir qu’il y a 2 types de biens : les actifs (qui vous rapportent) et les passifs (qui vous coûtent).

Il est important d’avoir plus d’actifs que de passifs si vous visez l’indépendance financière. Par exemple, un investissement immobilier représente un actif, puisque ce que vous avez dépensé vous rapporte de l’argent tous les mois. Investir dans un business aussi, ou dans la bourse.

Bref, je voulais revenir sur le principe des intérêts composés. Les intérêts composés ? Kezako ? Le principe des intérêts composés, c’est celui qui dit que les intérêts génèrent plus d’intérêts. Je m’explique : vous placez la coquette somme de 100 000 euros au 1er janvier, à un taux de 5% / an.

A la fin de l’année, vous avez donc 105 000 euros. Et puis à la fin de l’année d’après (N+1), vous avez droit à 5% des 105 000 euros et non des 100 000 euros. Donc au lieu de gagner 5 000 euros, vous gagnez 5 250 euros. Et ainsi de suite. Donc sans rajouter de l’argent chaque année sur votre placement, vous gagnez de plus en plus (et donc sans retirer les gains bien évidemment).

Mais sur du long terme, ça peut aller très loin, puisque au bout de 10 ans, vous obtenez 162 889 euros. Et au bout de 20 ans, 265 329 euros. Et 30 ans après, 432 194 euros. Sans avoir ajouté d’argent, vous avez triplé votre gain. Et ça va en exponentielle, puisque après 40 ans, c’est 703 998 euros. Il est donc important de prendre en compte le facteur temps. Placez votre argent au plus tôt.

Mettons que pour vos 60 ans, vous désireriez avoir 300 000 euros de côté, qui placés à 5% pourraient vous rapporter un complément de retraite d’environ 1 000 euros par mois. Si vous commencez à 50 ans, vous avez à placer 1 304 euros par mois. Si vous commencez à 30 ans, vous avez à placer 246 euros par mois ! Et si vous commencez à 20 ans, c’est 136 euros par mois qu’il vous faut ! Bref, c’est le pouvoir des intérêts composés, ça agit sur le long terme.

Vous ne deviendrez pas riche grâce à vos intérêts composés, mais dans une stratégie à long terme il est important de les considérer. Vous pouvez placer 150 euros par mois dès maintenant sur un support, et commencer à préparer votre retraite tranquillement, et en parallèle investir dans l’immobilier, sur des biens qui s’auto-financent, et dans quelques dizaines d’années vous dormirez plus tranquillement car vous n’aurez pas à vous inquiéter de vos fins de mois ! Pensez-y maintenant, et ne procrastinez pas !