Article écrit par Catherine du blog Tout-est-énergie, où elle nous explique comment avoir plus de temps libre. Sur son blog, elle aspire à aider le plus de personnes à  déployer leur plein potentiel et connaître la paix intérieure.l

Des statistiques… Alarmantes.

temps libre malgré boulotUn jeune sur cinq passe plus de temps devant un écran que sur les bancs d’école révèle une étude de l’Institut de la statistique du Québec.

Durant leurs loisirs, ils passeraient en moyenne 23 heures par semaine devant un écran (ordinateur, télévision, jeux vidéo). Donc, plus de 3 heures par jour. Ils sont donc de plus en plus sédentaires.

Quand est-il des adultes? Selon l’Insee, durant la semaine, les Français passent 2 h 27 par jour devant un écran. La fin de semaine, ils en passent 2 h 51.

L’impact est énorme.

Vous comprendrez rapidement que cette sédentarité a un impact sur notre corps physique. Les gens sont de plus en plus nombreux à avoir un surplus de poids.

Dans cet article, je ne veux pas traiter de ce sujet, beaucoup d’autres l’ont très bien fait. Par contre, j’aimerais attirer votre attention sur un fait.

Lorsque nous regardons nos écrans, nous ne nous épanouissons pas. Nous ne tenons pas compte des élans de notre âme.

La fausse croyance qui nous empêche d’être heureux

J’aimerais, par cet article, partager ma pensée avec vous et peut-être semer une graine dans votre esprit. Beaucoup d’adultes mènent une vie métro-boulot-dodo.

Entre le boulot et le dodo, ils se divertissent devant leurs écrans d’ordinateur, de télévision, leurs jeux vidéo. Ils ont l’impression de mériter du repos, car ils ont travaillé fort et n’ont pas beaucoup de temps pour eux.

Ils rêvent à leur retraite plus ou moins lointaine où enfin, ils pourront faire ce qu’ils aiment vraiment.

Ma question : « Avons-nous réellement le besoin de nous divertir tous les soirs?»

N’auriez-vous pas envie de vous épanouir dans une de vos passions? De créer des choses, de pratiquer un sport et de connecter avec des gens qui ont la même passion?

Avez vous des passions ?

Plusieurs peuvent répondre, par exemple, qu’il pratique du hockey un soir par semaine. Je répondrai : « Super! Et les 6 autres soirs? ».

Avez-vous d’autres passions ou autres choses que vous auriez toujours voulu apprendre?

Pourquoi ne pas apprendre un instrument de musique, un art, un sport, une nouvelle langue ou apprendre a fabriqué quelque chose (meuble, vêtement, savon, etc.), à cuisiner et j’en passe? Il y a tellement de possibilités à découvrir.

Souvent, nous n’avons même pas à sortir de notre maison. Il y a une panoplie de cours ou de formations en ligne.

L’épanouissement n’est pas là où on le croit…

Plusieurs diront qu’ils n’ont pas le temps, mais ils sont au courant de tous les « posts » de leurs « amis » sur Facebook. Ils sont vu toutes les saisons de nombreuses téléséries.

Après tout ça, est-ce qu’ils se sentent plus confiants, heureux, épanouis? Se sentent-ils réellement plus détendus?

Société de divertissement ou de loisirs

Je crois que nous vivons dans une société de divertissement. Selon moi, la majorité d’entre nous reçoivent passivement une information/stimulation via un écran dans leur temps libre.

Où est la société de loisirs promise?

les gens pourraient se sentir vivants en créant, en s’amusant, en bougeant. Sommes-nous trop paresseux? Je crois que non.

Je pense que nous apprenons en imitant ce que nous voyons. Si nous avons eu comme modèle des gens qui se laissaient divertir, nous avons suivi sans nous questionner.

Nous apprenons en imitant ce que nous voyons. Click To Tweet

Reveillons-nous et partageons !

Il est temps de se réveiller et de partager au monde ce que nous avons de meilleur à offrir. Nos passions proviennent de notre âme, elles sont uniques à nous.

Nous sommes un savant mélange de plusieurs passions et de forces distinctives. Cette fameuse concoction est unique, car il n’y a pas deux personnes sur la terre qui ont la même essence.

Petit quizz pour vous…

Laquelle entre les deux personnes qui suivent ira se coucher la plus heureuse et satisfaite :

Avoir plus de temps libre

  • La personne qui a passé 2 heures devant sa télévision où elle croit se détendre.

ou

  • La personne qui a continué de bricoler un meuble dans son atelier pendant ces mêmes 2 heures.

 

La réponse semble évidente non?

L’impact colossal sur votre subconscient.

J’aimerais ajouter que ce que nous consommons comme divertissement à un gros impact sur notre subconscient.

ce que nous consommons comme divertissement à un gros impact sur notre subconscient. Click To Tweet

Je vais vous illustrer tout simplement une situation bien banale. Une jeune femme vit une rupture amoureuse, elle écoute en boucle une chanson d’amour triste.

Les années passent et elles rencontrent d’autres personnes, mais ses relations finissent toutes douloureusement. Elle se met à se dire qu’elle n’est pas faite pour l’amour.

Est-ce que ce scénario vous dit quelque chose?

Pensez-vous que son subconscient pourrait avoir enregistré l’information lui disant que l’amour est difficile et douloureux.

Lorsqu’elle rencontre un homme avec qui l’amour serait simple et harmonieux, elle croit ne pas l’aimer, car rien ne résonne en elle…

Ce qui alimente votre esprit

Alors, imaginez quelqu’un qui regarde beaucoup de téléséries dramatiques où toutes sortes de difficultés sont exposées (trahisons, injustices, abandons, rejets, humiliations, etc.).

Pensez-vous que le subconscient de cette personne ne comprend pas les messages?

Comme la personne voit beaucoup de situations dramatiques via les écrans, elle envoie le message à son subconscient qu’elle aime les drames.

Alors l’univers lui envoie ce qui l’intéresse. Vous connaissez la loi d’attraction, non?

Cette personne aura l’impression que sa vie est difficile. À chaque année, elle se dira que cette année en sera une meilleure.

Ce qu’elle ne sait pas c’est qu’elle vivra des expériences en concordance avec ce qu’elle aime et ce qu’elle porte.

Ce type de personnes a l’impression d’être vivante quand elle ressent des émotions fortes de souffrances, de peurs, d’abandons, etc. Je vous laisse méditer sur ce concept.

Mon quotidien expliqué en détails pour avoir plus de temps…

Personnellement, je consomme très peu de téléséries. Vous comprendrez que je ne regarde pas d’émissions ou de films dramatiques.

Ce sont des choix que je fais. Je porte une attention à ce que je regarde. J’aime regarder des trucs drôles, créatifs ou instructifs.

D’ailleurs, je n’ai pas vu de bulletin de nouvelles depuis de nombreuses années. Devinez quoi? J’ai quand même été informée des événements importants.

Un nombre de stimulus exorbitant…

De plus, il a été démontré que dans notre société moderne nous sommes soumis à autant de stimulus en une journée que pendant une vie entière au moyen-âge.

Tous ces stimulus ont de quoi nous fatiguer et nous épuiser. Il faut donc prendre en main ceux que nous pouvons arrêter.

notre société moderne nous sommes soumis à autant de stimulus en une journée que pendant une vie… Click To Tweet

Par exemple, choisir des plages horaires où nous allons sur internet. En nous observant, nous pouvons voir où nous passons du temps inutilement et où nous sommes distraits.

La découverte qui a changé ma vie

Ce que m’apporte une diminution du nombre de stimulus

En diminuant mon nombre de stimulus par jour, il me reste beaucoup plus d’énergie et de concentration au retour du travail.

Lorsque les enfants font dodo, je fais des trucs qui me passionnent.

Par exemple, j’écris des articles pour mon blog, je médite, je rénove d’anciens meubles, je suis des formations, etc.

Découvrir ce que nous aimons et l’ajouter dans notre temps libre.

Je rayonne de plus en plus et je me retrouve.

En cessant de porter mon attention sur la vie des personnages de film ou de télésérie, je me… Click To Tweet

J’ai le temps de me demander ce que j’aime, de créer des choses et d’en être fière.

Faites des changements graduels.

Je n’ai pas réussi à faire tous ces changements dans ma vie rapidement.

J’y suis allée graduellement avec ce qui semblait le plus facile et le plus cohérent pour moi.

J’ai commencé par cesser de regarder tout ce qui ne me donnait pas un sourire ou des connaissances désirées. Ça ne s’est pas fait en une semaine, j’y suis allée petit à petit.

J’ai arrêté les émissions dramatiques, par la suite les nouvelles à la télévision et ensuite à la radio.

Puis, j’ai fait des choix dans tout l’éventail d’émissions drôles à la télévision. J’en ai choisi une, celle qui me faisait le plus rire.

Ainsi je me suis libérée beaucoup de temps. Ces étapes se sont faites en accord avec mon conjoint, car changer une routine à deux c’est plus facile.

Nous avons moins tendance à abandonner.

Avoir plus de temps libre, c’est possible.

Durant mon temps libre, j’ai commencé un blog et à suivre des cours qui m’intéressent. Mon conjoint s’est mis à suivre une formation dans un domaine qui l’intéresse.

Nous lisons sur des sujets qui nous passionne beaucoup plus qu’avant. Ces changements ont apporté une nouvelle dynamique à notre couple. Nous apprenons beaucoup de nouvelles choses et nous voulons nous les partager.

Nos conversations s’enrichissent. Nous passons du temps très agréable à parler de nos projets plutôt qu’être assis côte à côte dans notre divan rivé sur un écran.

En suivant nos passions respectives, nous nous rapprochons par nos échanges.

Nous avons hâte d’expliquer un nouveau truc que nous avons saisi à l’autre.

Nous aimons nous parler de nos objectifs respectifs, de nos petites réussites.

Aussi à nos projets personnels, nous avons ajouté des projets de couples. Nous cheminons petits à petits pour être des personnes plus heureuses et épanouies.

Et la famille dans tout ça ?

Vous devinerez que nos enfants grandissent dans une famille où la télévision est utilisée de façon réduite. Ils semblent très bien s’épanouir.

Ils sont très créatifs dans leurs jeux et veulent beaucoup nous aider. Ils participent à nos activités quand c’est possible.

Ça nous demande souvent plus de temps, mais ça nous permet de passer d’être avec eux. J’ai déjà essayé de tout faire pendant qu’ils dormaient, mais je m’épuisais. Maintenant, nous faisons beaucoup tâches en compagnie des enfants.

Accordez vous un peu de souplesse pour plus de temps libre…

Il arrive parfois des journées où nous sommes plus fatigués. Où nous sentons le besoin de simplement s’asseoir et relaxer.

Nous essayons de bien nous écouter et d’accueillir ces moments. Oui, il faut de la planification pour bien profiter de nos temps libres et nous épanouir dans nos passions.

Cependant, il faut aussi avoir suffisamment de souplesse pour reconnaître quand il faut se reposer.

Mon conseil : « Allez-y de façon imparfaite et avec le cœur ».

L’impact est tellement positif dans nos vies, c’est pour cette raison que je voulais le partager avec vous. J’espère avoir su semer la petite graine qui grandira.