10 façons de mettre à mal votre confiance en vous

Il y a des façons d’améliorer sa confiance en soi, mais il existe également des astuces pour vous envoyer plus bas que terre. Les stratégies données ici sont des stratégies puissantes qui peuvent faire beaucoup de dégâts, je vous conseille de bien tout lire jusqu’au bout !

Ne pas avoir de rêve, ni d’objectif

déterminer ses objectifsLe fait de ne pas avoir de rêve, et aucun objectif qui en découle est une étape primordiale pour rester en faible confiance. Le fait d’avoir un rêve, d’avoir des objectifs, de planifier des actions régulière pour les atteindre vous aiderait à prendre confiance ! A ne surtout pas faire donc si vous voulez absolument rester au même niveau de confiance.

Le simple fait de progresser vers votre vie idéale, vers un rêve de gosse est un vecteur de confiance. Mais attention il faut progresser. Il faut avancer. Il faut mettre en place des stratégies, et ça personne d’autre que vous ne peut le faire. Pour ça, il faut d’abord déterminer ses rêves, et aller tout droit vers eux.

Pourquoi avoir du progrès aide ? Parce que lorsque l’on se bouge, que l’on obtient des résultats, et que l’on sent que l’on avance, un sentiment d’estime de soi se construit. Oui nous sommes enfin une personne digne d’être considérée, parce nous somme quelqu’un qui se bouge pour avancer, et changer les choses.

A lire : 5 points clés pour atteindre vos objectifs plus rapidement

Laisser ses croyances limitantes prendre le dessus

2ème étape importante, celle des croyances limitantes : les croyances sont un ensemble de règles, jugements, interprétations, généralisations, que nous pensons vraies, possibles, vraisemblables. Elles ne le sont pas forcément, mais pour nous SI. C’est quelque chose de très puissant, c’est ancré au plus profond de nous même, et elles viennent de nos expériences, de choses que l’on a apprises et que l’on a vues depuis que nous sommes enfant.

Par exemple, “je ne peux pas mettre échec et mat mon père qui est trop forts aux échecs” est une belle croyance limitante. Et tant que l’on possède cette croyance devinez-quoi ? On ne gagnera jamais une partie. Allez peut-être 1 ou 2, qui nous feront dire “c’est un coup de chance”. Vous savez j’ai un ami assez fort aux échecs. Il me bat quasiment tout le temps, j’ai dû gagner 1 ou 2 fois. Et les seules fois où j’ai gagné c’est lui qui m’a dit “cette partie, je vais la perdre”.

Nous nous conditionnons par nos croyances limitantes. Si vous désirez rester au même état de confiance, alors continuez de croire à toutes vos croyances qui vous limitent tant.

Ne pas vivre en accord avec ses valeurs

plage tropicaleNous avons tous des choses qui sont importantes pour nous dans la vie, et elles sont différentes selon les êtres. Pour certain cela sera l’éducation, pour d’autres l’argent, pour d’autre la réussite pro, pour d’autres le temps…etc. Tout ceci constitue notre système de valeurs. Les choses importantes pour nous.

Pourtant, une stratégie efficace pour perdre confiance en soi, c’est de ne pas suivre ses valeurs. C’est de faire l’opposé de ce qui est important pour nous. De travailler 80h/semaine si notre valeur principale est de passer du temps avec nos enfants.

C’est une clé assez puissante. Faites des choses qui vont à l’encontre de vos valeurs, et vous verrez, résultat garanti.

A lire : Comment prendre confiance en soi

Laisser les autres dicter notre façon de vivre, et d’être

Parfois on veut plaire à tout le monde. C’est EXCELLENT pour continuer de vivre avec une petite confiance en soi. C’est super de ne pas affirmer ses besoins, et de ne pas les contenter par peur de déplaire.

Si votre patron vous donne un dossier supplémentaire à traiter, mais que vous devez passer du temps avec votre petite fille de 4 ans, acceptez ce fichu dossier ! Ne dites surtout pas non ! Ce serait du gâchis, surtout que vous pourriez vivre en accord avec votre valeur si celle-ci est de passer du temps avec vos enfants.

Ne vous affirmez jamais sous peine de prendre confiance en vous, et continuez à vous dévaloriser intérieurement et à vous mettre en bas de l’échelle. Après tout, les besoins des autres sont extrêmement plus importants que les vôtres.

Laisser son dialogue négatif intérieur au volume maximum

Une autre clé importante, c’est de ne jamais cesser de vous dévaloriser. En fait, même mieux : détestez-vous. Entretenez un dialogue intérieur négatif à votre égard comme “je ne pourrai jamais le faire”, “je suis nulle”, “je ne vaut pas la peine de…”…etc.

Encore mieux : mettez le au niveau maximum. Rajoutez-en ! Faites en plus.  Ne perdez aucune occasion de vous dévaloriser.

Dès que vous avez l’envie de vous féliciter, de célébrer une victoire ou une réussite, faites en sorte de retomber assez rapidement dans un état interne négatif. Si ce que vous éprouvez à votre égard est positif, commencez de suite à avoir des pensées négatives. Rabâchez-vous quelques dizaines de fois à quel point vous êtes nulle et n’avez aucun espoir de vie réussie. Faites en une habitude quotidienne, et vous vous assurez un amour de vous très bas, et une confiance à un niveau similaire.

Refuser toute sorte de compliment

Dès que l’on vous fait un compliment, n’hésitez pas à gueuler sur la personne qui vous l’a fait ! Reprochez-lui bien de vous faire un compliment. N’hésitez pas à lui prouver par “A + B” qu’elle a tort, et qu’elle ferait mieux de ne pas recommencer.

Refusez donc tous les compliments à votre égard, ils sont plutôt mauvais pour votre manque de confiance. Si vous les prenez en compte et que vous en êtes ravi, alors vous n’allez pas dans le bon sens. Vous voulez continuer à vous dévaloriser, à échouer, et a avoir peu de confiance ? Alors continuez de refuser tous les compliments ! N’allez surtout pas les noter dans un cahier bon sang !

Si l’on vous fait un compliment, c’est dû à une mauvaise raison, c’est certain. Vous avez certainement une explication extérieure à ça. Tout ça n’est pas grâce à vous, mais certainement grâce à autre chose, et vous aurez vite fait de trouver de quoi cela vient. Ne souriez pas !

Oublier tous ses succès…

Trouver un mentorVous avez eu des succès ? Non, ce n’est certainement pas possible. Commencez par les oublier dès maintenant. Mettez-les au plus profond de votre mémoire. Il est absolument inutile de les noter sur un papier, ce serait même contre-productif ! Oui, vous êtes toujours ce gars timide qui n’ose pas parler aux gens, et vous n’avez jamais réussi à surpasser cette peur. Si c’est le cas, c’est certainement dû à un élément externe.

Si quelqu’un vous rappelle un de vos succès, expliquez-lui bien clairement qu’il doit arrêter ça sur le champ, au péril de sa vie. Il pourrait vous donner confiance en vous ! Le malheureux !

Non non, si vous voulez avoir une faible confiance en vous, à la place vous devez absolument …

… mettre en avant tout vos échecs

A la place, faites une liste de tous vos échecs. Tout ce que vous avez raté. Tout ce qui fait de vous un(e) raté(e). Ayez la main lourde, n’hésitez pas, c’est cadeau. C’est le truc ultime, ça, vous allez voir, une fois que vous aurez essayé, vous ne pourrez plus vous en passer, c’est comme une drogue. Vous vous faites un shoot de basse estime de soi, c’est super puissant !

Prenez une feuille de papier, et notez TOUT. Absolument tout. Faites la liste la plus longue du monde. Je suis sûr que ce sera un exercice assez facile à faire. Et relisez-le chaque matin. Le tout en faisant en sorte de ressentir les sentiments associés à ces échecs. Ressentez vraiment toutes les émotions négatives liées à cet échec, et ce, le plus souvent possible. Vous allez commencer la journée avec un profond dégoût, c’est excellent !

Dès que quelqu’un vous rappelle un de vos échecs, demandez-en un autre ! Félicitez les personnes qui font ça, et mettez-les sur un piédestal, rien de mieux pour mettre à mal votre confiance, vous êtes sur le bon chemin !

Ne jamais apprendre

apprendreS’il vous prend l’envie d’apprendre dans un domaine, arrêtez tout de suite. Il ne faut surtout pas que vous ayez l’impression de maîtriser un domaine. Il ne vous faut aucun domaine d’expertise, que ce soit dans votre travail, ou dans votre vie perso. Si vous avez une activité, arrêtez-là. Vous pourriez bien être valorisé pour cette activité malheureux(se) !

Brûlez tous les livres que vous avez chez vous, et censurez les sites web d’apprentissage, et Amazon ! Ah oui, il faudra aussi censurer Vie-Explosive ! N’appliquez jamais rien, et faites en sorte de rester dans l’immobilisme. De ne rien faire pour avancer, ni pour apprendre.

Moins vous en saurez, moins vous aurez de discussions possibles, et moins vous aurez d’occasion de vous faire valoir. La boucle est bouclée, c’est parfait. Parce que si vous avez un domaine d’expertise, alors vous risquez d’avoir à l’utiliser, et on pourrait bien vous mettre en valeur, ce qu’il ne faut SURTOUT pas faire ! Si vous avez un domaine / une activité ou vous vous débrouillez pas mal, oubliez-la, c’est indispensable !

Ne pas passer à l’action

Étape ultime. La plus importante de toutes : ne faites jamais rien.

Remettez au lendemain toutes vos tâches. Ne faites pas ce qui est important pour vous, n’avancez pas. Si par un moment de folie, vous avez fixé vos objectifs, arrêtez tout et ne faites rien pour les atteindre.

Préférez remettre au lendemain, c’est plus simple ! Si vous avez envie de parler à une personne, si cela pourrait faire une énorme différence dans votre vie, ne le faites SURTOUT pas ! Vous pourriez réussir. Et vous pourriez gagner en confiance.

L’équation est très simple : si c’est inconfortable, ou que cela vous fait peur, alors ne faites rien. N’y allez pas. Restez dans la bulle qui vous protège, celle de votre zone de confort. Il n’y a que ça de vrai. Sinon ça pourrait vraiment vous aider. Et après tout, pourquoi provoquer des situations inconfortables ? Il y en a déjà suffisamment dans la vie.

A lire : 7 bonnes raisons de sortir de votre zone de confort.

Bien entendu cet article est à prendre au second degré. Vous avez des clés essentielles à tirer de cet article pour bel et bien prendre confiance en vous (en les transposant en positif). 😉